Incertitude Totale

Publié le 24 Novembre 2015

Je l'ai souvent répété, nous avons toujours le choix, même si celui ci se fait de façon inconsciente.

Nous avons tous au moins une fois répété "ou pas" face à une affirmation. ne vous êtes vous jamais interrogé sur les certitudes de ce monde.

Existe-t-il vraiment des certitudes capables de survivre aux hommes, aux temps, à la réalité du monde.

Les récents événements, les attentats qui ont frappés notre monde nous ont prouvé que la liberté et la sécurité, même dans un monde civilisé, sont parfois ébranlées.

C'est ainsi, avec un ami, pendant nos temps de trajets du Havre à Nantes, il y a 5 ans qu'est née le concept d'incertitude totale.

Non pas négativement, mais pragmatiquement. tout est en mouvement dans ce monde: le savoir, les valeurs morales, les relations, la vie, les gens etc.

C'est certes dur à entendre, à vivre. Mais c'est hélas la réalité du monde. Rien n'est éternel, les choses vivent meurent et puis recommencent.

Mais c'est aussi cela qui fait avancer notre monde, tout ce qui nous fait du bien n'est pas éternel, mais tout ce qui nous fait souffrir ne l'est pas non plus.

Les lois, les théories scientifiques, notre savoir n'est que rarement certain.

les relations changent évolues, mais au fond cette certitude n'est pas une finalité, il ne tient qu'a nous de servir de celles ci pour évoluer.

comprendre que rien n'est certain fait aussi que nous nous construisons différemment.

Mais si rien n'est certains à quoi bon construire projeter espérer,...

L'incertitude est totale et concerne tout autour de nous, mais sa dimension temporelle est variable et ne se perçois que très rarement à l’échelle humaine.

Pour percevoir que les choses évolues, il nous faut être un point fixe dans ce monde ne serait-ce qu'un instant. prendre du recul et regarder devant nous.

Et ainsi s'offrir une nouvelle liberté, celle d'aborder le monde différemment de percevoir son mouvement sur la toile de la réalité.

Rédigé par Le Receleur

Publié dans #Pensées

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article