Du plus grand des chaos, vient parfois la lumière

Publié le 29 Août 2015

Du plus grand des chaos, vient parfois la lumière

Hier démarrait le weekend, et je profitais de ce temps pour m'offrir une virée bucolique chez mes parents.

Sur la route j'écoutais comme souvent, un podcast "l'Apéro Du Captain" au-delà de l'aspect Grivois, Grossier, Geek, je vous le recommande pour les aspects technologiques Web, les dossiers, les QPC, la musique, les histoires Chelou les "Wazzuff", les invités allant du viticulteur, blogeur, a l'actrice porno, en passant par un maitre du shibari bref.

http://www.captainweb.net/ ou sur itunes, ou si vous un êtes Very Important Connard, par mail en avance sur le retard des autres. Attention vos oreilles vont peut-être saigner. Mais il ne faut pas le prendre au premier degré (quoique ^^)

Le numéro 213 traitait d'un dossier "Taxi vs Uber Pop", Alors l'objet n'est pas de débattre ici de qui a raison entre Uber et les taxis, non pas que je ne veux pas, mais ce n'est pas le but de ce ticket. Nous pouvons bien sur faire ça ailleurs. Mais je vous le dit je n'ai pas pris parti et je crois que je ne prendrais pas parti dans ce débat.

Ce que je souhaite mettre en avant c'est l'approche pédagogique de Lordtonpere (chroniqueur animateur) dans l'explication des faits et des réglementations applicables au taxi et au VTC.

En filigrane nous abordons l'évolution de la société et des innovations, parfois sauvage, depuis 1900 et dans tout ça des tentatives d'adaptation de la loi par le gouvernement, sous pression de lobby parfois. Et nous arrivons plus globalement au problème des professions réglementées (comme les taxis, les avocats) et des professions qui ne le sont pas ou cherchent à y échapper.

Les taxis sont à l'origine de leurs systèmes de licence et doivent être formés pour pouvoir exercer leur métier. Ils bénéficient en contre partie de la possibilité de marauder en ville, d'une tolérance sur les voies de bus, du choix de l'itinéraire etc.

Je comprends l'opinion des taxis envers le service UberPop qui permet à des chauffeurs non formés de faire la même chose qu'eux, mais je n'excuse en aucun cas leurs réactions violentes.

Je comprends aussi l'utilisateur et les chauffeurs indépendants d’Uber, qui n’ont plus confiance dans les taxis, qui préfère l’efficacité des services Uber Pop (l'application).

La preuve est qu'au japon le service des taxis est si bon qu'Uber n'a pas réussi à s'implanter.

Dans tout ça, notre société doit évoluer, intégrer et cadrer toutes ces nouvelles pratiques. Le problème d'un système établi et que celui-ci est toujours résistant au changement.

Comprendre ça n'est pas excuser ou prendre parti, le problème de l'évolution des sociétés ou de l'économie est que celle-ci est toujours destructive et a pour effet un certain Dumping social.

Il faut savoir remettre les systèmes en question, non pas pour les détruire mais bien pour les faire évoluer et Chacun doit y mettre du sien. En somme accompagner les changements ne pas trop les pousser et ne pas les retenir.

Personnellement je m'efforce de faire ces nuances au quotidien, comprendre / excuser-être d'accord. Il faut que les choses avancent, il nous faut prendre ce qui est bon et adapter sans copier. Et prendre le temps parfois de patienter.

A côté de tout ça, Certaines choses ne peuvent être changées, comme notre planète ou les lois de la nature, et cela il faut le préserver. Je vous invite donc à regarder cette petite vidéo de Florence Porcel

https://www.youtube.com/watch?v=k0t-u3t2E3o

Je vous souhaite une belle journée pleine de soleil et de bonheur.

Le Receleur

Rédigé par Le Receleur

Publié dans #matin

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article